Né en 1991 à Rennes, Alexis Ralaivao est un jeune peintre figuratif franco-malgache qui s’interroge sur la diversité dans l’art contemporain.

C’est après avoir travaillé dans des musées et galeries d’art qu’Alexis Ralaivao, interpellé par la sous-représentation des personnes de couleur, a décidé de réaliser des portraits de jeunes noirs et métis en utilisant les techniques des maîtres anciens. Sa démarche militante, complétée par sa technique picturale donne des œuvres saisissantes, aussi bien par leur gamme de couleur que par les détails des jeunes visages immortalisés.

Passionné par le dessin depuis son plus jeune âge, il apprend à maîtriser la peinture à l’huile de manière autodidacte en observant les toiles de ses plus grandes inspirations : Ingres, Honthorst et Rembrandt mais également des peintres contemporains comme John Currin, Barkley Hendricks ou encore Kehinde Wiley.

À 28 ans, il incarne à sa façon le paradoxe d’une jeunesse qui oscille entre l’ère de l’instantanéité et le désir de mémoire. Comment garder des souvenirs de jeunesse à l’heure des stories éphémères ? Beaucoup de ses modèles sont en fait des screenshots (captures d’écran) d’images des réseaux sociaux destinées à ne durer que quelques secondes ou quelques heures ; lui a décidé au contraire de les pérenniser à l’aide de ses pinceaux.

La peinture d’Alexis Ralaivao est une ode à la jeunesse, à la diversité et à la peinture figurative.

Using Format